JPEG Vous venez d’arriver au Tchad ?

I - L’inscription au registre des Français établis hors de France.

Egalement appelée ‘’inscription consulaire ‘’, cette formalité administrative simple, à laquelle il convient de procéder auprès de la section consulaire, dès l’arrivée au Tchad d’un Français (appelé à y résider plus de six mois), présente de multiples avantages :

Pour les Français, elle permet de :

- faciliter l’accomplissement de toute autre formalité administrative ultérieure
- accéder à certaines procédures et prestations liées à la résidence à l’étranger
- recevoir les informations de la section consulaire

Pour la section consulaire, elle permet de :

- connaître et localiser la communauté française
- faciliter l’exercice de la protection consulaire

Bien que non-obligatoire, elle est indispensable pour obtenir :

- une carte d’inscription consulaire (valable 5 ans)
- une carte nationale d’identité
- un passeport
- l’inscription sur la liste électorale consulaire
- une bourse scolaire ou d’études pour vos enfants (soumise au montant des revenus)

II - La sécurité

En cas de problème impliquant sa sécurité, tout citoyen français présent à l’étranger peut solliciter l’assistance des autorités consulaires.

En cas de crise grave, l’aide apportée s’inscrit dans le cadre général du ‘’plan de sécurité de la communauté française’’ que l’ambassade, en liaison avec les Eléments français au Tchad (EFT), conçoit et actualise régulièrement.

Ce plan prévoit notamment :

- la division du territoire tchadien en zones géographiques appelées ‘’îlots’’, elles-mêmes parfois divisées en sous-îlots.
- la désignations de chefs d’îlots et de sous-îlots.
- l’identifications de points de regroupement que les Français peuvent être invités à rejoindre sur ordre de l’Ambassadeur.
- le recensement, aussi précis que possible, des populations concernées.

Ce plan s’appuie essentiellement sur les données (adresses, téléphones, e-mails...) communiquées par les Français lors de leur inscription consulaire.

Nos compatriotes sont donc vivement invités à procéder à cette formalité et à signaler tout changement dans leur situation, soit directement à la section consulaire, soit à leur chef d’îlot.

Dernière modification : 22/10/2009

Haut de page