Les visas biométriques

JPEG

- La généralisation de la biométrie en matière de visas fait suite à une décision du Conseil Européen du 8 juin 2004 qui s’impose à l’ensemble des Etats Schengen au plus tard en 2008.
Cette disposition, déjà en service dans la grande majorité des représentations des Etats Schengen, est destinée à lutter contre la fraude documentaire et les usurpations d’identité.
La mesure consiste en la prise numérique de photos d’identité et d’empreintes digitales, dans les locaux de la section consulaire de l’Ambassade, au moment du dépôt du dossier visa.
Le recueil des données biométriques fait partie intégrante du processus informatique d’instruction de la demande visa : en cas d’absence physique du titulaire du passeport, il sera matériellement impossible d’imprimer la vignette visa.
Cette nouvelle procédure concerne tous les demandeur de visa, quel que soit le type de passeport concerné (ordinaire, diplomatique ou de service).

La comparution personnelle de chaque demandeur ne peut donc plus connaître d’exception.

JPEG

JPEG

JPEG

- Afin de réduire au maximum la gène occasionnée par cette contrainte, une procédure et un accueil particuliers seront réservés aux personnalités qui seront reçues, sur rendez-vous, dans un bureau spécialement aménagé pour leur confort.

- Informations techniques : Ces visas utiliseront des puces sans contact conformes aux normes fixées par l’Organisation de l’aviation civile internationale (ICAO).

Dernière modification : 16/12/2015

Haut de page