Visite officielle du Président de la République française au Tchad - 18-19.07.2014

A l’invitation du Président de la République du Tchad, M. Idriss Déby Itno, le Président de la République française, M. François Hollande, a effectué une visite officielle au Tchad les 18-19 juillet 2014. M. Hollande était accompagné du ministre de la Défense, M. Jean-Yves Le Drian, et de la Secrétaire d’Etat chargée du Développement et de la Francophonie, Mme Annick Girardin.

JPEG JPEG

Les Présidents français et tchadien se sont longuement entretenus et ont accordé une conférence de presse conjointe. Le Président Hollande a également rencontré des représentants de la communauté française au Tchad et s’est rendu sur la base aérienne Kosseï.

Sept associations de la société civile ont par ailleurs été reçues à leur demande par des membres de la délégation française.

La conférence de presse des Présidents français et tchadien
(cliquer pour accéder au texte de la conférence)

Le Communiqué de presse conjoint

A l’invitation du Président de la République du Tchad, M. Idriss Déby Itno, le Président de la République française, M. François Hollande, a effectué une visite officielle au Tchad les 18-19 juillet 2014. M. Hollande était accompagné du ministre de la Défense, M. Jean-Yves Le Drian, et de la Secrétaire d’Etat chargée du Développement et de la Francophonie, Mme Annick Girardin.

Le Président de la République du Tchad et le président François Hollande se sont entretenus de la situation régionale et internationale ainsi que des relations bilatérales.

Les deux Présidents ont évoqué la situation au Mali et l’évolution positive que représente la phase préliminaire du dialogue inclusif inter-malien qui s’est ouverte le 16 juillet 2014 à Alger et à laquelle le Tchad a assisté.

Ils ont réaffirmé leur détermination commune à lutter contre le terrorisme, notamment dans l’espace sahélo-saharien. Ils ont rendu hommage à l’opération Serval et à l’engagement des troupes tchadiennes au sein de la MINUSMA.

Dans ce cadre, ils ont évoqués le nouveau dispositif militaire français Barkhane qui intègre une large coopération régionale, notamment avec le Tchad, où se situera le commandement de cette opération.

Les deux chefs d’Etat ont exprimé leur préoccupation s’agissant de la situation en République Centrafricaine et ont formé le vœu que le Forum qui doit se dérouler à Brazzaville du 21 au 23 juillet prochain permette d’avancer vers la conclusion d’un cessez-le-feu et l’amorce d’un dialogue inclusif. Ils ont marqué leur soutien au gouvernement centrafricain dans ses efforts pour rétablir la paix et ont déploré les nombreuses victimes civiles. Ils ont souligné le rôle positif joué par les Etats de la région à travers la CEEAC ainsi que celui de la MISCA et de l’opération Sangaris dans le rétablissement progressif de la sécurité. Le Président de la République française a annoncé une assistance de 1,175 million d’Euros en faveur des réfugiés centrafricains et retournés tchadiens.

Les deux Présidents se sont félicités des avancées de la coopération régionale des pays de la Commission du Bassin du Lac Tchad en matière de lutte contre le groupe Boko Haram. Le Président de la République française a réitéré le soutien de la France à ces initiatives régionales lancées lors du Sommet de Paris du 17 mai 2014.

Les Présidents tchadien et français ont rappelé leur volonté de continuer à coopérer étroitement au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies dans le but de promouvoir la paix et la sécurité au niveau international.

Ils sont également revenus sur le succès de la récente conférence de Paris sur le financement du Programme national de développement du Tchad pour la période 2013-2015. La France a annoncé à cette occasion une participation de 100 millions d’euros en appui à des programmes engagés par le Tchad dans les domaines économique, social et environnemental. Ils ont souligné l’augmentation très importante de l’assistance de l’Union Européenne dans le cadre du 11ème FED (442 millions d’Euros sur la période 2014-2020, contre 357 millions d’Euros pour le 10ème FED).

S’agissant de la coopération bilatérale, les deux chefs d’Etat ont souhaité un renforcement de la coopération économique entre les deux pays et se sont félicités des contacts avancés engagés par certaines sociétés françaises, notamment dans le domaine énergétique et en particulier dans la construction de centrales solaires.

Ils ont réitéré leur engagement dans la lutte contre le changement climatique et se sont engagés à œuvrer ensemble afin qu’un accord ambitieux soit conclu à l’occasion de la 21ème Conférence des Parties à la Convention cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques, qui aura lieu à Paris en 2015.

L’intervention du Président français à la base aérienne Kosseï (texte du discours)

JPEG

JPEG JPEG

Dernière modification : 14/11/2014

Haut de page