Conte, cohabitation pacifique et citoyenneté à N’Djaména

L’Institut français du Tchad a accueilli, jeudi 12 janvier 2017, la cérémonie de clôture du projet « Vivre ensemble » porté par le Collectif des conteurs du Tchad (COCOTITI) et financé par le Fonds social de développement (FSD) de l’Ambassade de France au Tchad.

JPEG - 155.8 ko
De gauche à droite : Le Prof. Makaye Hassan Taïsso, Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ; Mme Myriam Pavageau, Conseillère de coopération et d’action culturelle adjointe de l’Ambassade de France ; et Mme l’Adjointe à la Maire de la ville de N’Djaména.

Par la rédaction d’un livret de contes mais également par des productions picturales et théâtrales, ce projet visait à renforcer la cohabitation pacifique au sein de la population des dix communes de la ville de N’Djaména, ainsi que les échanges sur les problématiques d’intérêts communs de leur quartier (hygiène et assainissement, violence et insécurité, consommation de drogue, d’alcool et de tabac).

JPEG - 179.2 ko
Spectacle de contes de la troupe du Collectif des conteurs du Tchad COCOTITI

Cet évènement a notamment été marqué par le lancement du livret de contes en français et en arabe « Vivre ensemble » produit dans le cadre du projet. La cérémonie a été animée par un spectacle de contes joués par les comédiens du collectif de conteurs, de la présentation des tableaux et d’une séance de dédicace du livret.
Reconnues par l’UNESCO comme vecteur du patrimoine culturel immatériel, les traditions orales et notamment le conte, jouent un rôle essentiel de sauvegarde des cultures et constituent un puissant outil de transmission et de rassemblement.

JPEG - 159.9 ko
Dédicace du livret de contes « Vivre ensemble » au Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

Le Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, M. Makaye Hassan Taïsso, l’Adjointe à la Maire de la ville de N’Djaména, le Maire du 3ème arrondissement de la ville de N’Djaména, de la Directrice du centre Al-Mouna la platforme partenaire du FSD ainsi que des directeurs d’établissements scolaires, centres cuturels et maisons de quartiers ont participé à la cérémonie, en présence d’un large public.

JPEG - 142.8 ko
De gauche à droite : L’Adjointe à la Maire de la ville de N’Djaména ; Sœur Aïda, Directrice du centre Al-Mouna ; M. Benoît Billy, coordinateur CALF-Tchad ; le Prof. Makaye Hassan Taïsso, Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ; Mme Myriam Pavageau, Conseillère de coopération et d’action culturelle adjointe de l’Ambassade de France ; le Maire du 3ème arrondissement de la ville de N’Djaména ; et M. Abou Kamate, directeur délégué de l’Institut français du Tchad entourés du Collectif des conteurs du Tchad.

L’Ambassade de France au Tchad a été remerciée pour son appui financier dans le cadre de ce projet et plusieurs intervenants ont tenu à souligner dans leurs discours l’importance et l’originalité d’une telle initiative pour les populations de la ville. Les officiels ont unanimement encouragé une large diffusion du livret « Vivre ensemble » pour sensibiliser les jeunes, les élèves et tous les habitants de N’Djaména.

Dernière modification : 17/01/2017

Haut de page