Appui à l’agriculture dans la région du Lac, 02.12.2015

Sous le parrainage de la Ministre du Plan et de la Coopération internationale, Mme Mariam Mahamat Nour, l’Ambassadrice de France au Tchad et les ONG CARE et COOPI ont signé, le 2 décembre 2015, une convention de 327.9 millions de FCFA, (500.000 €) destinée à soutenir l’agriculture dans la région du Lac

JPEG - 80.7 ko
Mme Mariam Mahamat Nour, Ministre du Plan et de la Coopération internationale, Mme Evelyne Decorps, Ambassadrice de France au Tchad
JPEG - 73.7 ko
De g. à d. : Mme Mariam Mahamat Nour, Ministre du Plan et de la Coopération internationale, Mme Evelyne Decorps, Ambassadrice de France, Mme Christèle Amigues, Attachée de Coopération, Mme Ondine Tsaconas, représentante de l’ONG COOPI, M. Alio Namata, représentant de CARE - 2 décembre 2015

Ce financement qui sera mis en œuvre par les ONG CARE et COOPI a pour objectif d’accroitre l’autosuffisance alimentaire et économique des ménages affectés par la crise dans la région du Lac au travers de la relance d’activités agricoles et de la réduction de l’insécurité alimentaire des ménages les plus pauvres.

Outre une situation d’insécurité alimentaire et de malnutrition chronique dans certaines régions, le Tchad compte plus de 600.000 personnes déplacées, composées de réfugiés et retournés tchadiens venus du Soudan, de RCA, et du Nigeria, ainsi que des déplacés internes de plus en plus nombreux dans la région du Lac. Les communautés qui accueillent ces personnes sont également vulnérables et ont besoin d’assistance.

La France vient par ailleurs de répondre à l’appel du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) à hauteur de 3 millions d’Euros (soit 2 milliards de F CFA) pour la mise en œuvre de son plan d’action régional pour la prise en charge des populations affectées par la crise Nigériane, au Tchad, dans la région du Lac. 750.000 € (soit 492 millions de F CFA) seront consacrés plus particulièrement au Tchad.

Cette cérémonie concrétise le soutien continu de la France aux populations réfugiées et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population tchadienne.
La France a mobilisé un peu plus d’un milliard de FCFA (1.7 million d’euros) en 2014 et 2,2 milliards de FCFA (3,4 millions d’euros) en 2015.

Dernière modification : 07/12/2015

Haut de page