28 Juillet 2012 : SEM. Laurent FABIUS, ministre Français des Affaires étrangères en visite au Tchad

En tournée dans la sous-région, le ministre des Affaires étrangères, M. Laurent FABIUS est arrivé dans l’après-midi du samedi 28 juillet 2012 à Ndjaména. C’est par cette visite au Tchad que SEM. Laurent FABIUS a bouclé un périple africain qui l’a conduit précédemment au Niger, au Burkina Faso et au Sénégal.
JPEG

Objectif visé par cette tournée, recueillir les avis des quatre dirigeants africains sur la résolution de la crise malienne, notamment l’utilisation de la force pour faire face à l’organisation terroriste Aqmi au Nord Mali.

Au sujet de la crise malienne, M. Laurent Fabius a déclaré au sortir de l’audience avec le chef de l’Etat tchadien, que le Président IDRISS DEBY ITNO lui a fait part de ses préoccupations : « Nous sommes préoccupés les uns et les autres par ce qui se passe dans le Sahel, et en particulier par la progression et la menace que représente l’organisation terroriste AQMI. Le Président Déby, qui connaît très bien ce sujet et qui connaît la réalité locale, a procédé à une analyse qui me paraît extrêmement sérieuse de la menace que ce mouvement, ces terroristes, constituent, pas seulement pour le Mali, à l’évidence, mais pour l’ensemble de la région. Nous avons échangé sur ces sujets et je retransmettrai aux autorités françaises les analyses du Président du Tchad, qui connaît très bien la région. A ce titre donc, cette analyse doit être prise pleinement en compte. Je repars avec le sentiment que la coopération entre le Tchad et la France va évidemment se poursuivre, se développer, et en même temps avec une analyse pleine d’intérêts sur ce qui se passe dans la région. », a indiqué M. Laurent Fabius.
JPEG

Face à la presse française à l’issue de cette audience, le président DEBY a indiqué que pour régler la crise malienne, « le cadre africain est désormais dépassé. Il faut internationaliser la question du Nord du Mali » a t-il estimé.
JPEG

Dernière modification : 06/08/2012

Haut de page