2 ans d’existence du FODELOC : retour sur les projets

Le Service de Coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Tchad et l’Association nationale des Communes du Tchad (ANCT) ont mis en place, conjointement, un fonds de développement local, le FODELOC, afin de soutenir des activités de lutte contre la pauvreté et d’appui à la décentralisation dans le cadre du projet du Fonds de solidarité prioritaire FSP sur le « renforcement de la redevabilité des politiques publiques ».

20 projets sur le thème de l’économie sociale et solidaire ont été retenus pour financement en juillet 2014. Ils sont développés dans les communes de Faya, Fianga, Fada, Goz Beida, Bitkine, Bongor, Laï, Abéché, Gounou Gaya, Mongo, Am Timan, Mao, Kélo, Biltine, Massakory, Oum Hadjer, Sahr et les 1er, 3ème et 7ème Arrondissements de N’Djamena.

Les activités sont variées : développement de la pisciculture, accès à l’eau, formation, artisanat, maraîchage, élevage. Aucun financement n’excède 6 000 000 FCFA et chaque commune s’est engagée à contribuer à hauteur de 10%. Grâce à ces projets, l’objectif est de créer près de 1 600 emplois.

Prévus pour une durée d’environ 18 mois, les projets ont permis de lancer de nombreuses activités dans les communes bénéficiaires, en particulier à N’Djamena :

- la commune du 1er arrondissement accompagne un groupement de femmes dans leur activité de transformation et de séchage de viande (charmout) ;

JPEG - 481.9 ko
Viande séchée « charmout »

- la Commune du 3ème arrondissement a lancé des activités en faveur de l’assainissement urbain ;

JPEG

- la Commune du 7ème arrondissement appuie la formation de femmes et de filles-mères en couture et en coiffure.

JPEG

JPEG

- La formation de femmes et de filles-mères en couture et en coiffure, sanctionnée par la remise des diplômes.

JPEG

Dernière modification : 10/02/2016

Haut de page